Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

des gamins immatures et violents

une religion pour les lier et les garder dans leur monde sombre, animal et pulsionnel

  • « Nous ne savons pas si Hitler est sur le point de fonder un nouvel islam. Il est d’ores et déjà sur la voie; il ressemble à Mahomet. L’émotion en Allemagne est islamique, guerrière et islamique. Ils sont tous ivres d’un dieu farouche. » Jung (1939)

  • Mein Kampf (…) « Tel était le nouveau Coran de la foi et de la guerre: emphatique, fastidieux, sans forme, mais empli de son propre message. » Churchill

     

Il y a une évidente incompatibilité de ces deux universels que sont les Droits de l’Homme et l’islam !

Les Droits de l’Homme accordent la liberté religieuse, c’est-à-dire le droit de choisir sa religion ou de n’en point avoir, ainsi que le droit de pratiquer la religion de son choix, autrement dit d’en célébrer le culte. Ces droits n’existent pas dans l’islam. Dans l’islam, une seule religion : l’islam ! On n’a pas à choisir d’autres voies : embrasser une autre religion ou se déclarer athée est puni de mort. Il n’y a donc pas de liberté dans l’islam, ou plutôt, l’idée que se fait l’islam de la liberté est antinomique à la nôtre.

Ce seul point suffit à montrer l’insoluble que pose l’entrée de l’islam dans le monde occidental. Les valeurs contraires ne sauraient fusionner : ou la femme est voilée, ou elle est cheveux au vent ! Ou elle est mineure à vie, ou elle est majeure dès sa dix-huitième année ! Ou elle est inférieure à l’homme, ou elle est son égale ! Ou elle a le droit de voter, ou elle n’a pas le droit de voter ! Ou elle a la liberté de disposer de son corps, ou elle est tenue en laisse parce qu’elle a un corps !

Ces antinomies valent pour tout, qu’il s’agisse de la laïcité (que l’islam refuse), de la religion (l’islam ne veut que la sienne), de la politique (qui n’est pas démocratique mais théocratique), de la morale (prescrite par le Coran), de la façon de manger, de s’habiller, d’enterrer les morts, et même de penser l’éternité !

C’est la raison pour laquelle l’«islam de France» n’est pas autre chose que l’«islam en France», et l’«islam en France» n’a qu’une intention : islamiser la France en y installant à terme la Charia. C’est le même mécanisme qui enserre l’Europe : au lieu d’un islam européen, on finira par avoir une Europe islamique !

La conséquence est déjà en marche : dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en Islam, les Droits de l’Homme tels que nous les connaissons sont redéfinis au point de n’accorder aucun droit aux non-musulmans !

Le temps des belles paroles s’achève : désormais, nous sommes dans l’obligation de choisir.
Et le choix est clair :

  • ou bien «Tous les hommes naissent libres et égaux en dignité et en droits» (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 10-12-1948, article 1) ;
  • ou bien «Tous les êtres humains constituent une même famille et sont unis par leur soumission à Allah» (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en Islam, 5-08-1990, article 1).

L’histoire enseigne que la faiblesse est provocatrice : Elle incite les gens à faire des choses qu’ils ne feraient pas autrement.
Ne rien faire pour  éviter de mécontenter ou d’irriter un malfaisant parce qu’il pourrait faire quelque chose est un peu comme nourrir un alligator en espérant qu’il ne vous mange pas après. Accepter la colère islamique est accepter le retour à la barbarie et la venue d’un apartheid.

Publicités

29 septembre 2012 - Posted by | Religion, Valeurs | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :