Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

1000 ans de dhimmitude…

Dans cette vision de conversion porté par les sectateurs d’idéologies totalitaires quelqu’elles soient, le choix intérieur individuel est proscrit.
Ce choix intérieur  construit le squelette spirituel de l’individu en incarnation – squelette qui devient la structure morale interne, transmutée de vie en vie, appelée âme.

Pour eux, le salut n’est pas spirituel, il n’est que de soumission sans jugement critique, sans accord affirmé et autonome. Ainsi ces officines de ténèbres récupèrent des orants qui leur fournissent inconsciemment de l’énergie psychique, matériau de la continuation de leur guerre d’emprise.
Ce processus a été parfaitement décrit chez les « prêcheurs » dans la série à succès « Stargate ».
Il ne passe pas par une réforme intérieure que l’on nomme conversion.
C’est un salut qui doit se réaliser au niveau de la société. Ils développent une vision du monde où des appartenances communautaires distinguent et séparent ces deux groupes : les « suivants » ou les « choisissant ».

« L’arbre de la terreur et de la tyrannie a été planté il y a quatorze siècles, depuis, l’humanité n’a cessé de récolter ses fruits empoisonnés. Les musulmans sont prisonniers du coran et de la violence dont il est rempli ; ils ne peuvent embrasser sincèrement la paix, la tolérance et le bon voisinage sans renier, en tout ou en partie, leur croyance ; s’ils lui restent fidèles, deux choix s’offrent à eux : se soumettre en silence aux extrémistes ou se joindre résolument à eux. »
Helios d’alexandrie

D’un côté, il y a le Parti de Dieu, et de l’autre le reste de ceux qui, forcément, sont contre Dieu, ne serait-ce qu’à cause de leur ignorance. Cette manière de voir a été celles d’idéologies-religions dites totalitaires : elle est toujours fondamentalement celle de l’Islam, qui ne peut concevoir le monde autrement que comme un affrontement du Dâr al-islâm, le domaine où l’Islam est instauré comme loi du pays et où les non musulmans sont soumis, et le Dâr al-harb ou domaine de la guerre c’est-à-dire les pays et institutions à conquérir puisque Dieu les auraient donné aux musulmans.
Mais ce furent d’abord les judéo-nazaréens qui cultivèrent cette idéologie en nourrissant ces prétentions conformément à ce qu’on lit dans leurs livres (cf Gallez).
Au temps du communisme, les sectateurs de cette idéologie avaient une vision très semblable du monde, divisé dialectiquement entre monde socialiste et monde à conquérir. Le pire, c’est que tous ces gens croient sincèrement sauver le monde puisqu’ils pensent détenir la recette de son salut. Or, l’importance d’une telle fin justifie les moyens : que vaut la vie d’un homme, ou celle de quelques millions d’hommes, si le salut du monde est en jeu ?
L’idéologie messianiste, sous toutes ses résurgences (communisme, messianisme thermidorien, religion monothéistes à des degrés divers, islam évidemment dans sa plus parfaite incarnation ) n’est qu’un travestissement des menées d’iblis.
C’est là où se trouve la perversion totale de ces idéologies capables de transformer des hommes paisibles et pacifiques en assassins, comme on le voit toujours en de nombreux pays. On connaît mal les guerres que firent Mahomet et Umar au départ de Yathrib pour soumettre toutes les tribus arabes à leur portée, mais les traditions musulmanes évoquent la ruse, la férocité, les meurtres : « la fin justifie les moyens »

Or le message de vie n’est-il pas : « On jugera l’arbre à ses fruits »?
et les fruits de l’islam sont nauséabonds

Ces débutants sur la voie d’évolution, débutants avérés par leurs pratiques et passions totalitaires, enfants en humanité, doivent-ils guider et contraindre nos sociétés européennes ouvertes et tolérantes?
Ces dites sociétés ne devraient-elles pas interdire justement l’intolérant pour ne pas disparaitre comme les grandes civilisations Perses, Égyptiennes, Chaldéennes, Rajasthani (nord-est de l’inde-Pakistan), Anatoliennes, Gréco-Albanaise, Berbère et numides,  et autres … englouties sous la violence belliqueuse de recherche de butin et d’esclaves de ses sectateurs – sectateurs masquant leurs appétits sous des dehors faussement « spirituels »?
Ne devraient-elles pas exiger la symétrie de traitement (une mosquée/une église en tout pays)?

Le non musulman doit respecter la liberté de pensée et de croyance du musulman, mais la réciproque n’est pas vraie, car le principe islamique de « réciprocité » n’est totalement fallacieux.
Les Occidentaux doivent accorder tous les droits aux musulmans, mais ne rien exiger en contrepartie pour les minorités religieuses vivant en terre d’islam.
D’un côté, il y a les membres de la meilleure communauté qui soit, les musulmans, à qui tout est dû : « Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Dieu… » (coran 3,110).
De l’autre, il y a les infidèles, les mécréants, ces êtres inférieurs, vous,  n’ayant pas eu la “chance” immense d’être nés musulmans, à qui « l’élite » selon allah ne peut accorder aucun droit, aucune justice, aucun respect, si ce n’est lui imposer, de gré ou de force, par la ruse ou la violence, l’obligation de se convertir à la seule et unique « vraie religion » qui soit : l’islam !!!

L’islamophobie occidentale ne persécute pas, ne crucifie pas, ne tue pas, ne détruit pas les mosquées, elle exprime juste un sentiment de crainte, de peur envers cette idéologie, ce qui est notre droit. Par contre la judéophobie -constante dans l’inconscient et les media musulmans- appelle à tuer les Juifs et la christianophobie incite les musulmans à commettre les pires atrocités à l’encontre des minorités chrétiennes, ayant le malheur de vivre dans les pays musulmans régis par la si « tolérante » charia.

Le troisième totalitarisme avance, il est là, poussé et aidé par un éventail de politiques de tous bords, ignorants de l’histoire et lâches, à courte vue ou simplement vendus vendus…

Vous voulez éviter la guerre et les embarras au prix du déshonneur et de la soumission, vous aurez le déshonneur et la guerre jusque dans vos villes, et qui sait… 1000 ans de servitude voire de dhimmitude…

Publicités

20 septembre 2012 - Posted by | Religion, Valeurs | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :