Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Diverses options de lutte contre les totalitarismes

Extrait de

No Substitute for Victory”
The Defeat of Islamic Totalitarianism
John David Lewis

L’Arabie Saoudite — notre prétendu allié — fonde des écoles religieuses qui enseignent la haine de l’Occident et forment un interminable flot de djihadistes. Nous payons deux milliards de dollars par an sous forme de contribution à l’Égypte, de sorte qu’ils refrènent leur intention d’attaquer Israël. Le Soudan se livre à un génocide en vertu de sa loi théocratique, tandis que la Somalie, le Nigeria, et d’autres pays ont suivi, leurs clercs tribaux rendent la loi islamique sous les arbres. La Syrie — une maffiacratie dont la seconde génération était au bord de l’effondrement, il y a quelques années — a été ressuscitée et s’est enhardie. Le Hezbollah a repris le sud du Liban. La bande de Gaza est une nouvelle enclave de la terreur sous le culte terroriste du Hamas, démocratiquement élu. Les Frères musulmans sont est en train de gagner les élections en Égypte. D’autres groupes militants anti-occidentaux sont en train de gagner des élections et de subvertir les valeurs occidentales, de l’Espagne à l’Indonésie. Partout dans le monde, en ce compris le Canada, l’Angleterre et les États-Unis, des cellules de musulmans manigancent encore d’avantage d’attaques et ainsi que des plans de prise de contrôle politique, tout en se cachant derrière les protections constitutionnelles qu’ils ont pourtant juré de détruire. Tandis que quiconque ose critiquer l’islam ou de renoncer à celui-ci peut-être à amené à devoir vivre dans la clandestinité, dans la crainte d’un meurtre commandité par décret religieux.

Cinq ans après le 11 septembre, et en contraste frappant avec la situation au Japon cinq ans après Pearl Harbor, un prédicateur islamique, Abu Bakar Ba’asyir, qui enseigne dans une école islamique à Java, et un tueur impliqué dans l’attentat à Bali en 2002, et qui a été libéré de prison en juin 2006, font désormais ouvertement la promotion d’une nouvelle constitution pour l’Indonésie :

« Nous exigeons un État islamique, et non pas une forme d’islamisation de la société. Nous voulons que l’État soit islamique, avec les dirigeants islamiques qui ont le courage et la volonté d’appliquer la loi islamique dans sa totalité. . . .

Nous voulons un État islamique, où la loi islamique n’est pas seulement dans les livres, mais appliquées, et appliquées avec détermination. Il n’y a pas d’espace et pas de place pour la consultation démocratique. La loi islamique est fixe et immuable, alors pourquoi en discuter? Il suffit de l’appliquer!

Pour le moment, nous préparons nos propres amendements à la Constitution de l’Indonésie, le cadre d’un État islamique indonésien islamique où les lois seront appliquées. Les Indonésiens doivent comprendre qu’il n’y a pas d’État islamique sans application des lois islamiques. »

Ceci est le totalitarisme islamique — l’islam promu au rang d’état, réglé par la loi islamique — et ce totalitarisme a le vent en poupe.

21 décembre 2008 Posted by | Politis, Religion | , | Laisser un commentaire

Les musulmans se sont auto-proclamés les Califes de Dieu sur Terre

« Beaucoup de musulmans vivent dans l’illusion qu’ils sont une race spéciale, et quand ils ne sont pas traités comme tels, ils sont frustrés »

Il y a deux sortes de déconditionnement : le premier est le déconditionnement prophétique, soit le déconditionnement qu’a fait le prophète à ses compagnons. Ensuite, les compagnons ont déconditionné certains de leurs compagnons.

Mais maintenant, il n’y a pas de prophète, de sorte qu’il faut procéder à un auto-déconditionnement. C’est une tâche très difficile. Un déconditionnement idéologique des musulmans est nécessaire pour les aider à se libérer de leur haine.

Il est essentiel de comprendre la distinction entre l’ingénierie négative de l’esprit et l’ingénierie positive de l’esprit. Aujourd’hui, les esprits subissent un endoctrinement négatif par la haine et la fierté. Beaucoup de musulmans vivent dans l’illusion qu’ils sont une race spéciale, et quand ils ne sont pas traités comme tels, ils sont frustrés et ils blâment les autres pour ne pas leur accorder le traitement spécial auquel ils s’attendent.

La mission de conditionner l’esprit d’une manière positive est très difficile. Vous devez procéder à une impitoyable introspection. La transformation de l’esprit des gens du négatif au positif est notre épreuve.

« Les musulmans doivent se libérer de leurs vues suprématistes et haineuses »
Maulana Wahiduddin Khan

21 décembre 2008 Posted by | Politis, Religion | | Un commentaire

Nihilisme commun

Il serait enfin temps que le peuple français ( y compris les français de moins longue date) dans son ensemble se prépare à l’ inévitable combat pour la liberté. Il est urgent de regrouper les gens de gauche comme de droite, sans exclusive,  pour peu que ces personnes soient sensibles au devenir de leurs enfants et sachent s’abstraire du courant dogmatique de bien-pensance qui écrase quasiment toutes obédience politique.
En effet, il ne convient absolument pas de mettre dans le même sac et déclarer que l’ennemi est musulman. L’ennemi est islamiste et c’est contre toute cette intolérance mortifère que nous tous allons combattre sous la seule bannière possible de la paix et de la compréhension.
Nous savons tous que l’ennemi est déjà dans nos murs, mais nous ne pouvons pas sous ce prétexte exclure ceux qui sont de bonne foi, car ce faisant nous alimentons davantage les rangs de l’ennemi.

Il y a des lois et pour peu que le gouvernement en place ait enfin du courage dans son application pleine et entière, nous pouvons repousser l’ivraie du bon grain en dehors de nos limites territoriales avant que le manque de pétrole et les bouleversements climatiques ne déclenche le génocide en préparation ( d’un côté comme de l’autre).   Il y a un moteur commun entre les islamistes  et une partie des gens de gauche, un moteur qui ne fait pas partie de leurs dogmes respectifs: c’est le rejet instinctif de toute liberté ayant une dimension spirituelle.  Sauf que les gens de gauche revendiquent (revendiquent seulement) la paix ou tout au moins le pacifisme quand les islamistes (« purs »!  ) prennent plaisir à tuer  au point que détruire donne un sens, un objectif à leur vie. La barbarie ajoute un plus à cette jouissance de l’individu jaloux de ce qu’il n’a pas le courage d’être. Et les écrits de l’islam tombent à pic pour justifier toute violence contre tous ceux dont l’exemple est insupportable. La violence, lâcheté individuelle,  fait dire aux écrits sacrés ce dont elle a besoin pour s’exercer.  Y compris contre ses frères (Algérie).  Trop fatiguant d’être honnête avec sa conscience.  Allah a le dos large.
La gauche caviar traduit la notion de liberté en termes matérialistes et les soixantehuitards ont d’abord pensé à piquer dans la caisse en s’assurant des privilèges.
Le peuple de gauche commence à comprendre qu’il y a un schisme dans ses lois anti racistes. Le peuple musulman comprend de plus en plus précisément qu’il perdra beaucoup à laisser des islamistes couper la main qui les tirent vers le confort et la liberté. Tout le problème, d’un côté et de l’autre, provient totalement des demeurés sans courage qui se voient comme l’élite… mais pas assez pour être responsable des impasses dans lesquelles ils fourvoient leurs semblables.

Quand tant de commentaires croient dans le libéralisme comme d’autres dans l’Islam, comme d’autres dans le socialisme,   sans même conditionner ces croyances à une quelconque humanité, à une quelconque recherche de justice,  c’est un peu court pour donner des leçons. C’est donc la vie qui va s’en charger.

21 décembre 2008 Posted by | Religion, Valeurs | , | Laisser un commentaire

Répéter mille fois le même mensonge suffit à le rendre vrai

« Accuser et répéter mille fois le même mensonge suffit à le rendre vrai »    Georges Orwell

Annoner le Coran depuis l’age de 4 ans suffit à formater à jamais l’orientation sous jacente de la plupart; Faire répéter/annoner dés l’age de 4 ans transforme en volonté prétendue « divine » n’importe quelle assertion. Peu sauront remettre en cause leur règles inconscientes.
La haine sera encapsulé dans leur psychologie, et prête à ressortir à la moindre éruption sociale ou individuelle.

La république doit interdire le Coran pour ses appels à la violence, il y a 200 appels au meurtre des non-musulmans dans le Coran. Le plus manifeste est le verset 17 de la sourate 8 : « Tuez-les tous ( les non musulmans ), ce n’est pas vous qui les tuez c’est Allah qui les tue ! « .
Dans la bible, il n’est jamais ordonné de tuer un humain et si les récits bibliques font état de guerres et de carnage, c’est par référence historique et jamais par injonction de faire. Quant aux « mauvaises » traductions du Coran et « l’impossibilité » pour les Occidentaux de le comprendre (traditionnel argument spécieux), j’attends toujours un débat des musulmans sur leur texte. Je connais plusieurs du Coran visés par des autorités musulmanes, j’ai toujours lu la même chose. C’est comme si on voulait nous faire croire que Hitler était un homme de paix parce que « mein Kampf  » ne peut se comprendre qu’en langue allemande !
Commençons donc par interdire le Coran en appliquant la loi française comme nous avons interdit cet autre livre de haine qu’est « mein kampf ».

Le génocide des Juifs, tziganes, … était planifié et prévu dans « mein kampf », personne n’a daigné y croire…
Le génocide des « mécréants » est planifié dans le coran, et les esprits munichois de nos gouvernants laissent faire…

Demandons l’interdiction de ce livre de haine et l’exclusion de tout contact tout pays incluant dans sa constitution les appels au meurtre de cette idéologie

21 décembre 2008 Posted by | Religion | , , , | 2 commentaires