Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Parler et réfléchir est mal, Utiliser la violence et tuer est bien!

Dans son texte intitulé Le traitement des mécréants et des hypocrites par le Prophète depuis le début de ses activités de Messager jusqu’à sa mort, Ibn al-Qayyim expliqua que durant les premières années de l’islam, le traitement des non-musulmans passa par quatre étapes distinctes. Le niveau de coercition auquel les non-musulmans furent soumis s’accrut au fur et à mesure que les forces de l’islam augmentèrent. Comme continuent de le faire les islamistes contemporains, les « savants musulmans » des siècles passés adaptaient les tactiques du jihad aux conditions qui prévalaient sur le terrain. À la quatrième et dernière étape décrite par Ibn al-Qayyim, les musulmans doivent attaquer les non-musulmans pour la seule raison qu’ils n’adhérent pas à l’islam.

PATIENCE
« Durant ses treize premières années comme Messager, Muhammad appela le peuple à se tourner vers Dieu en prêchant, sans se battre et sans exiger la jizya (taxe imposée aux non-musulmans). Il lui fut prescrit de se restreindre et de pratiquer la patience et la longanimité.»

PERMISSION DE SE DÉFENDRE
« Puis, il lui fut ordonné d’émigrer et plus tard la permission lui fut accordée de se battre.»

OBLIGATION DE SE DEFENDRE – INTERDICTION D’ATTAQUER
« Puis, il lui fut ordonné de combattre ceux qui l’avaient attaqué et d’épargner ceux qui ne lui avaient pas fait la guerre.»

OBLIGATION D’ATTAQUER
« Plus tard, il lui fut ordonné de combattre les polythéistes jusqu’à ce que la religion de Dieu soit complètement dominante.»

– Ibn Al-Qayyim (1292 – 1350)
[Zad al-Mitad – Passage cité par Sayyid Qutb, Milestones, Damascus, The Holy Koran Publishing House, 1978, pp. 94-95]
[Extrait d’Ibn Qayyim dans Milestones – Utilisez l’expression « For thirteen years » comme clé de recherche pour retrouver rapidement les passages dans le texte.]

Tariq Ramadan approuve le théoricien du jihad Ibn al-Qayyim et reprend sa formule selon laquelle « tout ce qu’on retrouve dans le Coran et la Sunna (les actions et les paroles de Muhammad) est en harmonie avec le bien de l’humanité ».

[Tariq Ramadan, Western Muslims and the Future of Islam, New York, Oxford University Press, 2004, p. 42 – Google Livres]

« Il est obligatoire pour nous (musulmans) de se battre contre eux (les infidèles) après leur avoir transmis l’invitation (d’adhérer à l’islam) et ce, même s’ils ne se battent pas contre nous. »

– Hassan Al-Banna (1906 – 1949)
[Five Tracts, Translated by Charles Wendell, Berkeley, University of California Press, 1978, p. 147]

Où en sommes nous en Europe ?
…probablement la deuxième phase ou troisième phase

L’Europe va-t-elle se réveiller et combattre la barbarie qui vient?

Le cancer mental q`est l`islam commence à gagner l`Occident.
Dans cette morale complètement inverse, tordue et absurde, tuer un homme, une femme ou un enfant pour la cause islamique est Bien – Tuer un ennemi de l`islam en mourant est un exploit qui mérite le paradis.

un terroriste du Hamas qui se fait exploser dans une maternelle est BIEN, quelqu’un qui brule des pages d’un livre dont nul ne connait véritablement l’origine est MAL : c’est la NOVLANGUE, l’inversion des valeurs ultime

Parler contre l`islam, brûler un Coran est le mal et un acte de blasphème qui mérite comme d`habitude une réplique violente.

Parler et réfléchir est interdit et mal – Utiliser la violence et tuer est bien!

Publicités

10 septembre 2010 - Posted by | Non classé |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :