Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Barbarie : La bible aussi

Qu’est ce que la bible :
Une aggrégation de textes, compilés à des époques  différentes :

  • l’ancien testament,  manuel de survie  d’une tribu dans sa quête territoriale et économique
  • le nouveau testament, compilation de témoignages illustrant des épisodes de vie d’un être exceptionnel (qu’il ait été un réalité ou non est secondaire, l’essentiel sont les valeurs dont-il est porteur).

Tout les sépare.
Dans le premier cas, des textes divers d’où ressortent les valeurs communautaires, étriquées, exclusives d’un dieu « de race » jaloux et violent. Un texte du même niveau ethique que le Coran par exemple, c’est à dire faible , à nos yeux de contemporains (acceptation et incitation à l’intolérance et au meurtre collectif, orgueil de race dite « pure » et « supérieure », Antropocentrisme et exploitation ehontée de la nature et de ses autres occupants, …)
Dans le second cas, des témoignages de vie d’un être (quel qu’il soit et quelque soient les différents dogmes essayant de se l’approprier) dont les valeurs essentielles sont : compassion, empathie envers tout être et toutes choses, ouverture du cœur, sacrifice et don de soi même, …

Et pourtant ils ont été amalgamés par les « réécrivains d’histoire », alors que leurs valeurs intrinsèques sont à l’antithèse les unes des autres… et ils permettent à des « je ne les qualifie pas d’humains » d’arguer de la « parole divine » pour commettre crimes à leur profits.

Quelques exemples :

  • St Paul’s (Timothy 2:12)  : « Je ne permet pas à une femme d’enseigner ou d’avoir autorité sur un homme, elle doit rester silencieuse. »
  • Samuel 15:3 :  « Ceci est ce que dit le tout-puissant … ‘Allez maintenant et frappez Amalek et vouez le à la destruction tout ce qu’ils possedent. Ne les épargnez pas, mais tuez à la fois homme et femme, enfant et nourrisson, bélier et mouton, dromadaire et âne. »
  • Moïse Exodus 22:18 :  « Ne permettez pas à une sorcière de vivre »
  • Psaumes 137 :  « Heureux celui qui vous rendra ce que vous nous avez fait / Celui qui capturera vos enfants et les écharperas contre les rochers. »
  • Ephesiens 5:22 :  « Femmes, soumettez vous à vos maris comme à votre seigneur »
  • Pierre 2:18:  « Esclaves, soumettez vous à vos maitres avec le plus grand respect, pas seulement au bon et gentil mais aussi à celui qui est cruel. »

Du danger d’extraire des citations extraites du contexte
Source : shipsoffool

Publicités

4 septembre 2009 - Posted by | Religion, Valeurs |

2 commentaires »

  1. Je suis d’accord que les enseignements de Jésus sont à suivre, car son message était essentiellement basé sur l’Amour. Certaines épîtres,notamment ceux de Paul de Tarse, ne me conviennent pas du tout. Jésus n’aurait pas parlé des femmes comme Paul l’a fait.

    Par contre, l’Ancien Testament ne parle pas seulement de la conquête économique et territoriale d’un peuple, avec un Dieu violent et vengeur. Certes, il y a beaucoup de textes violents mais d’autres sont riches d’enseignements, comme la Sagesse, un véritable guide pour mieux vivre avec soi-même et les autres, leCantique des cantiques,un ode à la sensualité et à l’érotisme, les Proverbes et le livre d’Ésaïe. D’autres livres de l’Ancien Testament sont également intéressants et ne contiennent pas de messages violents.

    J'aime

    Commentaire par Marc Tremblay | 16 septembre 2009 | Réponse

    • Vous avez tout à fait raison de nuancer cet article d’un éclairage plus mesuré et j’y adhère.
      En effet toutes choses ne sont pas blanc ou noir.
      L’ancien testament contient effectivement quelques textes d’une grande beauté spirituelle, cependant la tonalité générale ressort plus à l’établissement de lois tribales (oeil pour oeil, dieu vengeur, mépris de l’étranger/différent…) au bénéfice d’un seul peuple (avec ses conséquences en termes de conception pathologique du pur et de l’impur, de peuple dit « élu »,etc…
      Cela est le soubassement idéologique et prémonitoire d’une haine sans fin.
      Ces remarques valent pour tous les textes s’appuyant sur des valeurs archaïques, limitées, valables pour des consciences en enfance (Coran, Talmud, textes des religions monothéïstes, …)
      Les valeurs générales du nouveau testament par contre sont orientées sur l’amour, la charité, le pardon, le partage, l’universalisme sans exclusive…
      Les écrits de « St Paul » ressortent plus de celui d’un chef de troupe aux anciennes valeurs, héritées de l’ancien testament et n’ont à mon avis, pas leur place dans le nouveau testament car trop différents de celui-ci idéologiquement.
      Ces points illustrent bien le fait que les « ecrits sacrés » ne sont que des constructions ou recréations humaines, trop humaines
      A chacun d’en tirer l’authentique « substantifique moelle » selon son niveau de conscience…

      J'aime

      Commentaire par lahuppe | 25 septembre 2009


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :