Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Le statut de Dhimmi

La « dhimmitude » est le statut que la loi islamique, la charia, impose à tout non-musulman, pour la plupart juifs ou chrétiens. Les dhimmis, « gens protégés » sont libre de pratiquer leur religion, mais sont assujettis à un certain nombre d’humiliations légales appliquées dans le but d’imposer les commandements du coran de façon qu’ils se sentent eux-mêmes « sous le joug » (Sura 9:29). Ce refus d’égalité de droits et de dignité est  inhérente à la charia, et en temps que telle, est partie de la loi que jihadistes globaux travaillent à imposer partout dans le monde, pour la totalité de la race humaine.

L’attitude dhimmi de service obséquieux et servile a été initiée dans les universités occidentales d’étude de l’islam, et à partir de là, vers le journalisme, les écrivains et journaux populaires. Elle conduit à une attitude d’acceptation à soumission à toute valeur de la charia, au détriment des valeurs de conscience de l’occident. Il est ainsi mal vu par les dhimmis » bien-pensants, ignorants de l’histoire et des faits (textes de l’islam, constitutions des états islamiques, …) de faire remarquer les violences et déprédations entraînées par ce culte  de type « sectaire » : le révéler offenserait l’ethos multiculturaliste et déliquescent des benêts utiles idéalistes.

Mais en cette ère de terrorisme global et indistinct, signe de ce pathos de mort (chahid, martyr…) , le silence et la détournement des faits est devenu mortifère. Il faut amener au grand jour, les vrais enseignements de ce culte de la haine : ci dessous quelques textes et liens pour information.

Un prédicateur de la mosquée de la Kaaba à Médine, le cheikh Abdel Aziz Qari, a assuré dans son sermon: «Deux groupes – les Juifs et les chrétiens – composent le camp de Kofer [de l’impiété] (…). Le conflit prendra fin quand Jésus, fils de Marie, que la paix soit avec lui, viendra briser la croix, l’effacera de la surface de la terre et tuera le [faux] messie aveugle, le maître des Juifs et le tyran qu’ils attendent. Jusqu’à ce jour, le conflit entre nous, musulmans, et eux, Juifs et chrétiens, durera, avec ses flux et ses reflux, tantôt à notre avantage, tantôt à leur avantage (…)

Les infidèles qui vivent en régime musulman ont le statut de dhimmis, ce qui signifie qu’ils ont accepté la protection de l’islam et les conditions que leur impose la loi islamique; ceux-là ne doivent pas être exécutés.

Les infidèles peuvent vivre parmi les musulmans s’ils respectent les conditions établies par le Prophète et s’ils paient la Jizya au Trésor islamique. Les autres conditions sont (…) de ne pas restaurer d’église ou de monastère et de ne pas reconstruire ceux qui ont été détruits, de nourrir pendant trois jours tout musulman qui passerait par chez eux (…), de se lever pour laisser la place à un musulman, de ne pas imiter la façon de se vêtir et de parler des musulmans, de ne pas monter à cheval, de ne pas posséder d’épées, de ne détenir aucune arme, de ne pas vendre de vin, de ne pas afficher de croix, de ne pas faire sonner les cloches ni élever la voix pendant les prières des musulmans, de se raser les poils du visage pour être facilement identifiable, de ne pas inciter qui que ce soit à agir contre les musulmans et de ne pas frapper un musulman (…) S’ils enfreignent ces conditions, ils ne sont plus protégés.»

Sayyid Qutb. Qutb, de nationalité égyptienne, à la tête du mouvement des Frères musulmans. Ses écrits abordent un grand nombre de thèmes islamiques. Selon Qutb,«il existe deux camps dans le monde: le parti d’Allah et le parti de Satan: le parti d’Allah qui se tient sous la bannière d’Allah et porte ses insignes, et le parti de Satan, qui comprend toutes les communautés, groupes, races et individus qui ne se tiennent pas sous la bannière d’Allah.»

Juste pour rire, j’invite les spectateurs à consulter les ouvrages de jurisprudence pour y voir comment on y traite les dhimmis. Je le conseille surtout aux fans de l’histoire arabe et islamique qui prétendent que l’ histoire arabe est un objet de fierté et que les autres y sont traités avec amour et bienveillance, en particulier les chrétiens et les juifs. Une de ces lois affirme qu’un dhimmi doit porter une ceinture qui permette de le distinguer. Il est en outre recommandé de lui faire emprunter les chemins les plus étroits, et certains juristes affirment même qu’il est recommandé de frapper un chrétien à la nuque pour qu’il se sente humilié et rabaissé. En le harcelant, on cherche à l’amener à rejoindre l’islam.

D’accord, des Juifs et des Chrétiens ont vécu sous le statut de dhimmi dans les anciens empires islamiques, mais c’est une relique du passé, n’est-ce pas ? Aucun Musulman ne veut réinstaurer le statut de dhimmi pour eux de nos jours, quand même ?

Et bien si. Cheik Omar Bakri Muhammad, un leader musulman « pro-Oussama » controversé vivant alors en GB et aujourd’hui “réfugié” au Liban, écrivait en octobre 2002 que, quoiqu’il n’y ait plus de calife dans le monde islamique contemporain, cela ne signifie pas que les Musulmans puissent pour autant tuer arbitrairement les infidèles. Il soutient que l’on doit toujours leur offrir d’abord le choix de vivre soumis aux Musulmans : «Nous ne pouvons affirmer qu’en vertu de l’absence de califat, il nous est permis de tuer les non-musulmans comme bon nous semble ; nous devons au contraire respecter leur statut de dhimmis…» (1)

De même pour cheik Youssef Salameh, ministre palestinien des affaires religieuses, qui en mai 1999 «a complimenté l’idée que les Chrétiens devraient devenir dhimmis sous gouvernance musulmane ; de telles suggestions sont devenues plus courantes depuis le début de la seconde Intifada en octobre 2000.» (2)

Dans un récent sermon du vendredi tenu dans une mosquée de La Mecque, cheik Marzouq Salem Al-Ghamdi a ainsi détaillé les injonctions de la Charia relatives aux dhimmis :

Si des infidèles vivent parmi les Musulmans, selon les conditions édictées par le Prophète, il n’y a là rien de mal à cela, à condition qu’ils payent la jizya à la trésorerie islamique. D’autres conditions sont (…) qu’ils ne rénovent ni églises ni monastères, qu’ils ne reconstruisent pas ceux qui ont été détruits, qu’ils fournissent gîte et couvert pour trois jours à n’importe quel musulman qui passerait par leur maison (…) qu’ils se lèvent si un Musulman souhaite s’asseoir, qu’ils n’imitent pas les Musulmans en apparence ou en propos, qu’ils ne montent pas à cheval, qu’ils ne possèdent ni épée ni aucune autre arme, qu’ils ne vendent pas de vin, qu’ils n’exposent pas de croix à la vue de tous, qu’ils ne fassent pas sonner de cloches, qu’ils n’élèvent pas la voix pendant la prière, qu’ils rasent leurs cheveux sur l’avant afin de se rendre aisément identifiable, qu’ils n’incitent personne à affronter les Musulmans, et qu’ils ne frappent pas un Musulman (…) S’ils violent ces conditions, ils perdent toute protection. (3)

(1) Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI), Dépêches spéciales – No. 435, 30 Octobre 2002, « Un guide islamiste: ‘pas de djihad universel sans califat » http://memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SP43502

(2) Jonathan Adelman and Agota Kuperman, “Christian Exodus from the Middle East,” Foundation for the Defense of Democracies, December 19, 2001. Reprinted at: http://www.defenddemocracy.org/publications/publications_show.htm?doc_id=155713

(3) Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI), Dossiers Spéciaux, n° 25 – 27 Janvier 2004, « L’idéologie islamiste contemporaine autorise le génocide », http://www.memri.org/bin/french/articles.cgi?Page=archives&Area=sd&ID=SR2504 Ce sermon n’est pas daté, mais a récemment figuré sur le site saoudien http://www.alminbar.net.

Publicités

1 janvier 2009 - Posted by | Religion | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :