Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Toucher au sens des mots, c’est attenter à l’ordre du monde

Détourner le sens des mots plutôt que de travestir factuelement la vérité est un des moyens préférés des manipulateurs.
Les  « autoproclamés » révolutionnaires ont ainsi assuré leur emprise sur les naifs,  les « idiots utiles » chers à Lenine.
Les mots piégés, détournés de leur sens premier, mal défini ou bien chargés de connotation à visée infamante mènent le plus souvent à l’affrontement et à l’incompréhension d’autrui.

Confucius a été un des premiers a prendre conscience de l’importance du sens des mots dans la vie des sociétés :
« Toucher au sens des mots, c’est attenter à l’ordre du monde ».

« Tout va mal ? Faisons un dictionnaire…
Pour éviter la guerre, il faut commencer par définir le sens des mots »

L’éveil ne passe-t-il pas, à un moment ou un autre, par une remise en cause de nos cartes intérieures ?

Publicités

6 novembre 2009 - Posted by | Non classé | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :