Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Déclinaisons de voiles

La burqa :Voile intégral de la tête au pied, souvent bleu, porté principalement en Afghanistan. Une grille en toile au niveau des yeux permet de voir sans être vu.
Le vêtement de protection de l’apiculteur : Il cache le corps entièrement et se termine par une capuche et d’un grillage. Ne peut être confondu avec la burqa car il est blanc et la grille un peu plus grande.

Le hijab : Voile qui recouvre les cheveux, le cou et parfois les épaules, mais laisse le visage découvert.
Le niqab : Foulard posé sur le nez qui couvre non seulement les cheveux, mais aussi une grande partie du visage, laissant les yeux seuls visibles.
Le khimar : Foulard qui couvre la tête, le cou, les épaules, le haut du corps et les bras, en laissant le visage exposé aux regards.

Le tchador : Vêtement traditionnel iranien qui couvre tout le corps. C’est une pièce de tissu coupée en demi-cercle, drapée autour de la tête, qui laisse le visage découvert et ne comporte pas d’ouverture pour les mains. Il est attaché à la taille et maintenu fermé avec les mains ou les dents.
Le sac à patates : Malgré son petit noeud pour le fermer, n’est pas plus seyant pour autant.

Le sefseri : Voile utilisé principalement en Tunisie, il couvre la totalité du corps mais pas le visage.

pour mémoire :

Les 7 voiles : Utilisés pour la danse orientale

Publicités

25 juillet 2009 - Posted by | Anthropologie, Humour, Politis |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :