Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Le hasard est le nom que prend Dieu s’il veut voyager incognito

Notre monde est menacé par une crise dont l’ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l’homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps.

Il devient indispensable que l’humanité formule un nouveau mode de penser si elle veut survivre et atteindre un plan plus élevé.
Chaque période est dominée par une mode, sans que la plupart des gens soient capables de découvrir les tyrans qui l’imposent

Un être humain fait partie d’un tout que nous appelons « l’Univers » ; il demeure limité dans l’espace et le temps.
Il fait l’expérience de son être, de ses pensées et de ses sensations comme étant séparés du reste –
une sorte d’illusion d’optique de sa conscience.
Cette illusion est pour nous une prison,  nous restreignant à nos désirs personnels et à une affection, réservée à nos proches.
Notre tâche est de nous libérer de cette prison en élargissant le cercle de notre compassion afin qu’il embrasse tous les êtres vivants, et la nature entière, dans sa splendeur…

Apprenez à vous  méfier de toutes sorte d’autorité, des pensées préformattées, à considérer avec scepticisme les convictions entretenues dans tout milieu social spécifique, qui ne se résolvent souvent qu’à des lobbies utilisant un jargon réducteur.
Une attitude qui ne m’a jamais quitté, même si par la suite, parce que j’ai mieux compris les mécanismes des manipulations ordinaires et/ou extrèmes, elle a perdu de son ancienne violence.
L’homme, en tant qu’espèce, a échoué dans son rôle de se comporter en cellule pensante et intégrée de Gaia, à devenir la structure pensante et morale de Gaïa, planète terre, maison des multitudes vies animales, végétales…et autres
Il va devoir se soumettre à une forte réduction de son emprise de façon à décongestionner le milieu qu’il a détruit et qu’il n’a pas su gérer pour le bien de toutes les espèces et consciences.
Cet age a été annoncé par de multiples traditions sous différentes formes (Apocalypse St Jean, kaliYuga, Fin du monde Maya, avénement du Mahdi…)
Ces purges utiliseront différents moyens : épidémies, perversion de son identité génésique, guerres, raréfaction de milieu, …voire catastrophe climatique ou géodésique… probablement utilisation de ses propres armes et folies
Il y aura résurgence de nombreuses idéologies dévoyées, de faux prophètes-manipulateurs… de fausses religions se présentant comme facteurs de renouveau.
Dans un ultime but de dévoiement, un pseudo « dernier prophète », dit le « beau modèle » sera l’ultime tentative des forces archaïques pour manipuler, contraindre et faire s’égarer les multitudes…
Chacun aura à choisir, à discerner, …ce qui constituera le test ultime… l’heure du choix
L’heure du choix chez les anciens egyptiens était la pesée du coeur du voyageur à la balance contre une plume de la coiffure de la déesse Mäat, coeur qui ne devait être ni plus lourd , ni plus léger
Vous ne pourrez vous appuyer que sur votre seule ressource intérieure. Les plus grands pourront être trompés…
Ne croyez rien de ce que l’on vous dit, ne croyez que votre coeur…
Rien n’est sacré, tout peut se transformer, et le sacré peut se révéler illusoire.
Rien n’est sacré, rien n’est « tabou », tout dogme se révèlera faux, …
La vérité, si elle existe, n’est que partielle et temporaire, limitée dans le temps et dans l’espace.
L’erreur, si elle existe, prendra les parures chatoyantes, usuelles des anciens mensonges adaptés aux temps d’avant: les anciennes coutumes, les anciennes religions, les anciens rites obsolètes chercheront à vous lier au passé et à vous empécher de franchir le seuil. Les formes du renouveau auront des habits étonnants, auxquels vous ne vous attendez pas.

Publicités

8 mars 2009 - Posted by | Gaia, Pépiements

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :