Les dits de la Huppe

echos des sept vallées

Il est bon de naître dans une religion mais pas d’y mourir

Il est bon de naître dans une religion mais pas d’y mourir.
Range le livre, la description, la tradition, l’autorité, et prend la route pour découvrir toi-même.
C’est parce que nous sommes si desséchés nous-mêmes, si vides et sans amour que nous avons permis aux gouvernements de s’emparer de l’éducation de nos enfants et de la direction de nos vies.
Quand l’esprit ne résiste plus, qu’il ne fuit ni ne blâme ce qui est, mais se contente d’être conscient avec passivité, il s’aperçoit que, dans cette passivité même, vient une transformation.
L’ignorant n’est pas celui qui manque d’érudition mais celui qui ne se connaît pas lui-même.
L’esprit mûri ignore la comparaison, la mesure.
Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même.
Dans l’amour véritable, il n’y a pas de place pour les divisions du temps, de la pensée, et de toutes les complexités de la vie, ni pour toutes les misères, les confusions, l’incertitude, les jalousies et les angoisses humaines.
Entre deux solutions, opte toujours pour la plus généreuse.
Chercher la vérité c’est passer de la vitrine d’une boutique à une autre.

Jiddu Krishnamurti

Publicités

11 janvier 2009 - Posted by | Pépiements, Religion |

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :